Comment choisir un baume à barbe ?

Vous avez succombé à la barbe ? Sachez qu’il ne suffira pas de laisser pousser votre toison comme bon lui semble, il vous faudra également en prendre soin si vous tenez à votre look. En plus de la nettoyer, vous devez la nourrir et la coiffer.

Le baume fait partie des produits qui vous aideront à vous occuper de votre barbe. Tout comme l’huile, il adoucit le poil, et le fait briller. De plus, il facilite le démêlage et le coiffage. Il est aussi moins gras et permet de mieux la discipliner.

Compte tenu du regain de popularité de la barbe, de nombreux produits sont désormais disponibles sur le marché. Il vous faudra toutefois bien sélectionner celui avec lequel vous tartinerez votre toison faciale afin d’en optimiser la santé et la beauté.

Vous pouvez demander des conseils à vos amis barbus pour le choix de votre baume. Toutefois, les caractéristiques de la peau et des poils de chacun étant différentes, il faut tenir compte de quelques éléments pour la sélection.

Choisir en fonction du type de peau et de poils

Tout comme pour le choix d’un shampoing ou de produits de soin pour cheveux, le baume à barbe devra être sélectionné en fonction de votre type de peau (sec, gras, sensible) et de la qualité de vos poils (fins ou épais, secs ou gras, courts ou longs, etc.).

Ne négligez pas ces particularités. Ainsi :

  • Les produits standards conviendront aux peaux normales ;
  • Des formulations spécifiques sont conçues pour les peaux grasses, sèches ou sensibles. Référez-vous à la notice sur le contenant ;
  • Certaines barbes sont grasses à la racine et sèches sur les pointes. Pensez à choisir un baume adapté ;
  • Optez pour un baume à la texture légère si votre barbe est épaisse.

Bon à savoir : Utiliser un baume plus ou moins gras sur une peau et des poils déjà gras ou qui ont tendance à graisser risque de rendre votre barbe encore plus graisseuse et collante. Et employer un baume pour peaux et poils secs dessèchera la peau et rendra le poil rêche, cassant, et particulièrement difficile à coiffer et à mettre en ordre.

Quels ingrédients pour quelle barbe ?

La majorité des baumes à barbe est composée essentiellement d’huiles issues de plantes (karité, ricin, avocat, argan, pépins de raisins, jojoba, mangue, nigelle, etc.), de cire d’abeille et de vitamine E. D’autres éléments peuvent y être rajoutés pour obtenir la texture désirée et pour en optimiser l’efficacité.

  • Les barbes normales et en bonne santé se contenteront d’un baume à base de beurre de karité et de vitamine E.
  • Les plus fournies et les plus longues nécessiteront des soins délicats pour éviter la formation de fourches et seront entretenues avec un baume à l’huile d’argan, d’avocat ou de jojoba.
  • Si votre barbe commence juste à pousser, si elle est peu épaisse et que vous souhaitez accélérer la pousse, un baume à base d’huile de ricin et de vitamine E est recommandé.
  • Les barbes sèches apprécieront l’huile de pépins de raisins qui contribue à une bonne hydratation du poil et de la peau, et l’huile d’argan réduit le risque de casse au brossage.
  • Si votre peau a été récemment irritée et qu’il vous est pratiquement impossible de toucher à votre barbe, un baume à l’huile de nigelle calmera l’inflammation. Il conviendra également aux barbes qui commencent à pousser et qui grattent.

La texture

La texture du baume va varier en fonction de la quantité de cire d’abeille qu’elle contient. Si les huiles sont essentiellement destinées au soin de la peau et des poils, la cire contribue à épaissir le mélange.

Par ailleurs, il faut garder en tête qu’un baume peu consistant et léger sera plus pratique et facilite la répartition sur l’ensemble de la barbe. Il sera aussi plus facile à éliminer au lavage.

Si vous optez pour un produit épais, ne soyez pas trop généreux à l’application pour ne pas vous retrouver avec des poils collants. De plus, vous risquez d’étouffer les poils, oui, ils ont besoin de respirer !

Baume parfumé ou non ?

Certains fabricants ajoutent du parfum à leurs produits. La plupart se servent toutefois de composants comme les extraits de plantes et de fruits, les huiles essentielles ou encore de musc et autres produits odoriférants.

En plus de parfumer le baume, les extraits de plantes et de fruits ou les huiles essentielles apportent un plus à son efficacité grâce à leurs vertus. Certains de ces composants facilitent le démêlage, protègent contre la sècheresse et améliorent la qualité et la brillance du poil ou sa pousse.

Veillez à ne pas choisir un baume dont l’odeur risque de « virer » à cause de la transpiration. En effet, des réactions chimiques entre la sueur et certaines composantes utilisées pour parfumer les produits peuvent modifier l’odeur de votre barbe. Vous risquez d’être vous-même indisposé par les relents.

Attention aux allergies

Si les ingrédients de base (huile et cire d’abeille) ne sont généralement pas allergènes, d’autres composants chimiques notamment les PEG, les parabens ou d’autres éléments issus de la pétrochimie ne sont parfois pas tolérés par la peau. Si vous y êtes particulièrement sensibles, vous aurez des démangeaisons et les poils pourraient même tomber. C’est l’une des raisons pour laquelle il est recommandé de choisir un baume composé uniquement de produits naturels.

Quoi qu’il en soit, il faut également savoir que les principes actifs de certaines huiles essentielles et de certains extraits de plantes peuvent aussi provoquer des réactions plus ou moins graves chez les personnes prédisposées. Par sécurité, si vous êtes sujet à des allergies cutanées, ne prenez que des baumes qui n’en contiennent pas. La senteur des huiles qui servent à leur composition est généralement suffisante pour parfumer délicatement votre barbe.

Le baume ne fait pas de miracle sur les barbes mal taillées

Avant de vous lancer dans la recherche du meilleur baume pour votre barbe, sachez que le baume est à la barbe ce que la crème ou la mousse coiffante est aux cheveux. Il permet de faciliter le coiffage et la structuration de votre toison faciale. Il ne sera pas donc d’une grande aide sur les barbes mal taillées.

En effet, les poils ne poussent pas tous dans le même sens. Vous remarquerez d’ailleurs que sur les côtés, notamment entre le menton et les maxillaires, ils ont tendance à se rebeller lorsqu’ils arrivent à une certaine longueur. Leur faire prendre la position désirée devient alors particulièrement fastidieux. Un passage chez le barbier pour vous faire tailler la barbe à la bonne longueur et sur tous les côtés s’impose si vous n’arrivez pas à la couper vous-même.